Quel temps pour éliminer l’alcool au volant ?

Lorsqu’un automobiliste prend sa voiture et se met en circulation, l’une des règles de base est de ne pas mettre en danger les autres personnes (conducteurs ou piétons), de préserver l’intégrité des biens publics ou privés, mais également d’arriver à destination sain et sauf.

L’une des causes récurrentes des accidents de la circulation est le taux d’alcool au volant élevé chez certains automobilistes qui a pour conséquence des dommages physiques, matériels et moraux.

Pour savoir à quel moment prendre le volant lorsque vous pris de l’alcool, il faut d’abord connaitre quel temps pour éliminer l’alcool dans le sang du conducteur.

Nous vous donnons toutes les précisions sur le temps nécessaire d’élimination de l’alcool dans le sang.

1. Que dit la loi sur la prise d’alcool au volant ?

Que dit la loi sur la prise d’alcool au volantEn France, la loi est très stricte par rapport au taux d’alcool au volant notamment pour ce qui concerne la préservation de la sécurité routière sur toutes les routes françaises.

Quelle base juridique pour sanctionner l’alcool au volant ?

Le Code de la route punit sévèrement tout cas d’alcoolémie au volant, même lorsque l’automobiliste n’est pas dans un état manifeste d’ivresse (article R234-1 du Code de la route).

Si un conducteur est intercepté avec un taux d’alcool au volant supérieur à la norme, il sera sanctionné conformément à l’infraction commise.

Par ailleurs, la loi met également en place une sanction à l’encontre de tout professionnel ou exploitant de boissons alcoolisées qui, ayant remarqué qu’un client est en état d’ivresse, continue de lui servir de l’alcool.

Par ce mécanisme, le législateur fait peser sur les gérants de boissons alcoolisées l’obligation de surveiller la consommation d’alcool de leur client.

Le but visé est de prévenir tout accident et d’aider leurs clients à ne pas mettre leur vie et leur santé en danger par le biais d’une prise exagérée d’alcool.

Quelle limite ne pas dépasser ?

Si vous êtes un conducteur expérimenté, c’est-à-dire que votre permis a plus de trois (03) ans, la loi vous interdit de conduire dès lors que votre taux d’alcool a atteint 0,5 gramme.

Cette interdiction est plus sévère à l’encontre des jeunes conducteurs qui ne doivent pas se mettre au volant d’un véhicule dès qu’ils ont atteint un taux de 0,2 gramme d’alcool.

En effet, même après un seul verre d’alcool, le jeune conducteur peut déjà atteindre voire dépasser le seuil tolérable d’alcool dans le sang.

Pour éviter toute déconvenue avec les agents de sécurité et échapper à une sanction pour infraction au Code de la route, il est recommandé de ne pas prendre de l’alcool si vous devez vous mettre au volant d’un véhicule.

LIRE  Quel taux d'alcoolémie pour 2 verres de vin ?

2. Comment se déroule le processus d’élimination de l’alcool dans l’organisme ?

Comment se déroule le processus d’élimination de l’alcool dans l’organismeUne fois absorbé, l’alcool a la faculté de passer entièrement dans le sang du consommateur, ce qui peut prendre un certain temps avant qu’il ne soit éliminé quelles que soient les méthodes et techniques que vous mettez en place.

Comment s’élimine l’alcool dans l’organisme ?

La majeure partie du processus d’élimination de l’alcool se déroule dans l’estomac et dans l’intestin grêle.

De façon précise, c’est au niveau du foie que s’effectue la majeure partie du mécanisme d’absorption de l’alcool (environ 95 %).

Ensuite, la partie restante de l’alcool est éliminée à travers la peau et par l’action d’autres organes tels que les reins (environ 5 %).

Une fois dans le corps, l’alcool subit une série de transformations obligatoires (acétaldéhyde, acide acétique, etc.) avant d’être finalement éliminé.

En cas de défaillance du foie ou des reins, ce processus incompressible peut prendre encore plus de temps que nécessaire.

Ces différentes étapes de transformation ne pouvant être accélérées ou ignorées, l’alcool n’est éliminé du corps humain qu’après le délai normal après l’ingestion.

Existe-t-il des astuces pour rapidement éliminer l’alcool ?

Beaucoup de personnes évoquent une multitude de remèdes miracles comme la consommation de café salé ou encore la prise d’une cuillerée d’huile dans le but de vite éliminer l’alcool dans l’organisme.

D’autres personnes préconisent la prise de boissons énergisantes comme solution pour l’élimination de l’alcool dans le sang.

Il faut mentionner également la théorie de l’effort physique comme solution pour une diminution du taux d’alcool dans le sang.

Malheureusement, aucune de ces solutions n’est fiable ou efficace pour aider à rapidement éliminer le taux d’alcool dans le sang.

Ce qu’il faut retenir, c’est que l’alcool prendra le temps qu’il faut avant de disparaitre de votre organisme, peu importe les techniques que vous emploierez pour l’éliminer.

3. Quel est le temps nécessaire pour éliminer l’alcool dans le sang ?

Plusieurs paramètres rentrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de déterminer le temps nécessaire pour ne plus avoir d’alcool dans le sang.

Quels critères pour l’élimination de l’alcool dans le sang ?

Le premier paramètre à prendre en compte est la quantité d’alcool consommée. Il est évident que plus la quantité d’alcool prise est importante, plus il faudra du temps à votre organisme pour l’éliminer.

Le temps d’élimination de l’alcool dans le sang peut être également rallongé selon que vous soyez un homme ou une femme.

En réalité, la moyenne de la vitesse d’élimination de l’alcool dans le sang d’un homme adulte se situe dans la fourchette de 0,10 g/L à 0,15 g/L par heure.

Dans les mêmes conditions de consommation, cette moyenne pour la femme adulte se situe entre 0,085 g/L à 0,10 g/L par heure.

D’autres facteurs tels que le poids de l’individu, son âge, le type d’alcool consommé (teneur), le stress, le niveau de fatigue, etc., peuvent impacter le temps d’élimination de l’alcool dans le sang.

Comment calculer le temps que dure l’alcool dans le sang ?

Comment calculer le temps que dure l’alcool dans le sang Même s’il est vrai que le temps d’alcoolémie peut varier suivant plusieurs facteurs, il est possible de le prévoir à partir de calculs simples.

Pour un homme adulte pesant autour de 70 kg et ayant atteint un taux de 0,7 g/l après consommation de deux ou trois verres d’alcool, il faudra attendre en moyenne deux (02) heures pour que son taux d’alcool repasse au niveau normal, c’est-à-dire en dessous des 0,5 g/l.

Sur cette base, à partir du moment où le dernier verre a été absorbé, il faut au minimum 2 h 30 min pour que l’excédent d’alcool soit éliminé dans votre corps afin que le taux ne revienne sous les 0,5 g/l.

LIRE  Puis-je conduire avec deux bières ?

Ces calculs comptent pour le cas de l’absorption d’alcool à jeun. Mais si c’est au cours d’un repas, il faudra alors ajouter 30 minutes supplémentaires, ce qui fait une durée totale de trois (03) heures avant l’élimination de l’alcool dans votre organisme.

Il est important de rappeler que dans le cas où il s’agit d’une femme, il faut ajouter 30 minutes de sécurité à tous ces calculs.

4. Quels risques en cas de taux élevé d’alcoolémie ?

Selon votre expérience en tant que conducteur et le taux d’alcool relevé, vous pouvez écoper de sanctions proportionnellement sévères.

Quelles sanctions en cas d’alcoolémie entre 0,5 g/L et 0,8 g/L ?

Lorsque le taux d’alcool relevé chez l’automobiliste ne dépasse pas 0,8 g/L de sang, l’infraction est catégorisée comme une contravention de la 4ème classe.

Pour cette raison, deux (02) grands types de sanctions sont encourues par le contrevenant.

Il sera tout d’abord soumis au paiement d’une amende forfaitaire d’un montant de 135 €. Ce montant est réduit à 90 € lorsque le paiement est effectué dans les quinze (15) jours de constatation de l’infraction.

En revanche, l’amende est majorée à hauteur de 375 € en cas de retard de paiement excédant les quarante-cinq (45) jours de constatation de l’infraction.

Ensuite, le contrevenant court le risque de perdre six (06) points sur son permis de conduire.

D’autres sanctions complémentaires telles que la suspension du permis de conduire peuvent être également applicables.

Notre Conseil : Si vous désirez connaitre les risques relatifs aux infractions au Code de la route, nous vous recommandons de consulter le simulateur de Hello Avocat qui est un outil de calcul efficace qui vous renseigne sur les sanctions liées à chaque infraction.

Quelles sanctions en cas d’alcoolémie supérieure à 0,8 g/L ?

Quelles sanctions en cas d’alcoolémie supérieure à 0,8 gLLe conducteur qui se retrouve dans ce cas est considéré comme avoir commis un délit, ce qui implique des sanctions plus lourdes aux termes de l’article L234-1 du Code de la route.

En premier lieu, il risque de perdre six (06) points sur son permis de conduire.

Cette sanction est accompagnée du retrait du document de conduite pendant un intervalle de temps pouvant aller jusqu’à cent vingt (120) heures.

Après la rétention du permis de conduire, celui-ci peut faire l’objet d’une suspension voire d’une annulation en fonction de la gravité du délit.

Par ailleurs, les forces de l’ordre procéderont à l’immobilisation de la voiture, sauf dans le cas exceptionnel où l’un des passagers est en état de prendre le volant.

Cette mesure est subordonnée à la mise en fourrière immédiate de la voiture en considération de la décision CISR du 09/01/2018.

Enfin, certaines sanctions judiciaires peuvent être prises contre l’automobiliste délinquant.

Il s’agit très souvent de l’exécution d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière, de l’obligation de conduire un véhicule muni d’un éthylotest antidémarrage, de l’interdiction de prendre à nouveau le volant d’un véhicule pendant une certaine période, etc.

Quels risques par rapport à votre assurance automobile ?

En dehors des sanctions administratives et/ou judiciaires auxquelles s’expose le conducteur délinquant, il est possible pour sa compagnie d’assurance de prendre d’autres mesures en cas de confirmation de l’infraction d’alcool au volant.

Dans cette optique, la compagnie d’assurance peut décider de la résiliation du contrat d’assurance de l’automobiliste ayant été appréhendé pour conduite en état d’ébriété ou ayant causé des dommages par le fait de son état d’ébriété.

Il est également possible pour l’assureur de ne pas prendre en charge les dégâts subis par l’automobiliste (préjudices corporels ou matériels) par le fait d’un accident de la route pour conduite sous l’emprise d’alcool.

LIRE  Quelle sanction pour alcool au volant ?

5. Comment contester une amende pour conduite en état d’ivresse ?

L’essentiel à savoir sur règles relatives à la conduite sous l’influence de l’alcool est répertorié dans les articles L2314-1 à L234-18 du Code de la route.

Comment se fait le contrôle de l’alcoolémie ?

En général, ce sont les officiers ou les agents de police judiciaire qui soumettent les automobilistes au contrôle de l’alcoolémie. Ce dépistage peut être réalisé en ville ou sur le bord des routes.

Tout d’abord, ce contrôle est systématique dès lors que l’automobiliste est impliqué dans un accident de la circulation.

C’est ce que précise l’article L 234-3 du Code de la route qui prévoit que le conducteur impliqué dans un accident de la circulation ayant généré des dommages corporels soit automatiquement soumis au dépistage d’alcoolémie.

Dans certains cas relatifs à des infractions particulières, le dépistage de l’alcoolémie devient obligatoire, même en dehors de tout accident de la circulation.

Enfin, en considération de l’article L 234-9 du Code de la route, il est permis aux forces de l’ordre de réaliser des contrôles d’alcoolémie aléatoires, même en dehors de toute infraction ou d’accident.

Ces contrôles sont réalisés par les officiers ou agents de police ou de gendarmerie, en agglomération ou sur le bord des routes.

Comment se donner plus de chance dans la contestation d’une infraction d’alcoolémie ? : la solution Hello Avocat

Comment contester avec la solution Hello AvocatSi vous désirez contester une infraction relative à la conduite sous l’effet de l’alcool, il n’est pas obligatoire de vous faire accompagner d’un avocat.

De la même manière, dans le cas où l’automobiliste devra se présenter à une audience devant le Tribunal de Police, il peut s’y rendre directement sans faire recours à un avocat permis de conduire.

Cependant, pour accroître les chances d’obtenir gain de cause, l’assistance d’un avocat en droit routier est toujours recommandée.

Celui-ci vous aidera dans les démarches administratives, le respect de la procédure, la sélection des meilleurs arguments de contestation, etc.

Aujourd’hui, l’application Hello Avocat permet de faciliter le recours devant les juridictions administratives et judiciaires en simplifiant l’accès au droit dans le contentieux routier.

L’application est disponible à la fois sur Google Play Store et sur App Store selon le type de téléphone que vous utilisez.

Pour utiliser la solution Hello Avocat, vous devez dans un premier temps flasher toutes les pièces justificatives (contravention, permis de conduire, convocation, etc.) avec votre smartphone.

Ensuite, il vous suffira de les transmettre via l’application. Après ces formalités, votre requête est analysée gratuitement par un avocat de Hello Avocat qui vous assistera tout au long de la procédure de contestation.

Restez informés de l'actualité en droit routier, ne restez plus dupés par des procédures irrégulières.
Et recevez notre contenu dans votre boîte e-mail

S'INSCRIRE 
Vos informations ne seront jamais partagées
5/5 - (2 votes)
Articles qui pourraient vous intéresser
Alcool au volant : limites et sanctions en 2022
Alcool au volant limites et sanctions en 2022

L’alcool est à la base de beaucoup d’accidents mortels sur la voie. Découvrez les limites et les sanctions qui encadrent En savoir plus

Quel délai pour récupérer ses points de permis ?
Récupération points de permis

Découvrez les différents délais à respecter pour récupérer les points perdus sur un permis de conduire en France.

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire

Scannez l'image pour télécharger l'application Hello Avocat

ou cliquez ici
close-link
Restez informés de l'actualité en droit routier, ne restez plus dupés par des procédures irrégulières.
Et recevez notre contenu dans votre boîte e-mail

S'INSCRIRE 
Vos informations ne seront jamais partagées
close-link
Ouvrir le chat
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋🏻 ,

Comment pouvons-nous vous aider ?