Les conseils d’experts pour une conduite responsable et la préservation de votre permis

Il relève de la responsabilité de tout conducteur de se montrer prudent au volant de sa voiture en vue d’éviter des accidents routiers et de causer des dommages matériels ou des préjudices moraux aux autres usagers.

Pour cela, le code de la route prévoit certaines sanctions (avis de contravention, amende majorée, retrait de points, etc.) dans le but de soumettre les automobilistes au respect des règles de la sécurité routière.

En tant qu’usager de la route, il est important de faire un point sur les bons gestes et les principes pour une conduite responsable de même que ceux qu’il faut connaître pour éviter le paiement des amendes.

Nous vous présentons les conseils d’experts pour une conduite responsable et la préservation de votre permis de conduire.

Quelles sont les règles pour une conduite responsable ?

Quelles sont les règles pour une conduite responsableUne conduite responsable fait référence à l’ensemble des bonnes pratiques dont doit faire preuve tout automobiliste lorsqu’il roule sur la voie publique. Plusieurs principes régissent la conduite responsable.

Quels sont les principes liés au bon comportement de l’automobiliste ? 

Le conseil principal pour une conduite responsable est tout simple : le respect du code de la route.

Ce conseil vous permet d’éviter un avis de contravention ou de perdre des points sur votre permis de conduire.

Toutefois, en plus des règles de conduite, il est important que les usagers de la route développent certaines valeurs à savoir la courtoisie (laisser passer un véhicule de transport de personnes, ralentir à la vue de passagers qui traversent une route, etc.), la vigilance (rester concentré sur la route, éviter les distractions), l’objectivité, la tolérance, etc.

Quelles précautions prendre lorsque vous êtes au volant ?

Tout automobiliste au volant sur la route doit respecter les règles de base comme le port de sa ceinture de sécurité, le respect de la distance de sécurité avec les autres véhicules, le respect des priorités de passage, etc.

De la même manière, si le conducteur se sent dans un état à risque (fatigue, consommation d’alcool, ou de produits pouvant agir sur sa vigilance, etc.), il devrait éviter de prendre le volant afin de ne pas mettre sa vie en danger ni celle des autres personnes.

Les appareils comme le téléphone, la tablette, la radio etc. peuvent constituer une source de distraction pour l’automobiliste.

Il est recommandé de ne pas interagir avec ces appareils tant que vous êtes à bord de votre véhicule.

C’est fort de cela que l’article R. 413-17 du Code de la route recommande aux automobilistes de mettre en œuvre tous les moyens pour avoir la maîtrise de leurs véhicules.

LIRE  Maîtres Dehan & Schinazi, avocat en permis de conduire

Par mesure de précaution, tout conducteur doit aussi s’assurer, au cas où il transporte des passagers, que ceux-ci respectent aussi les règles de sécurité qui leur incombent (port de ceinture, ne pas distraire le conducteur, etc.).

Quelles sont les règles pour éviter les amendes ?

Quelles sont les règles pour éviter les amendes En dehors des principes pour une conduite responsable, l’automobiliste qui désire éviter les amendes doit respecter certaines règles fondamentales.

Quels sont les conseils pour mieux gérer sa vitesse ?

Au nombre des grands motifs de perte de points, il faut reconnaître que les infractions liées à l’excès de vitesse occupent les premières places en France.

Pour échapper à un avis de contravention relatif à ce type d’infraction, le conducteur doit mettre en place certains garde-fous.

Tout d’abord, l’usager de la route peut prendre la décision de se faire aider par un régulateur de vitesse qui lui permet de ne pas dépasser les limites autorisées en fonction des routes sur lesquelles il conduit.

Le fonctionnement de cet appareil est tout simple : l’automobiliste lui indique la vitesse légale sur la route et le régulateur assiste la voiture à maintenir cette vitesse jusqu’à destination ou autre modification de l’utilisateur.

Certains automobilistes s’équipent également d’un GPS qui leur permet de réduire leur vitesse lorsqu’ils sont dans certaines zones potentiellement à risque (présence d’école, radars mobiles, véhicules de police, etc.).

Quels sont les conseils pour connaître les risques liés aux infractions ?

Certains automobilistes roulent sans savoir à quelles sanctions ils s’exposent en cas d’excès de vitesse, de défaut de ceinture ou toute autre infraction routière. Ce comportement n’est pas prudent si vous tenez à éviter les amendes.

En effet, plus vous êtes informé des sanctions relatives à chaque infraction, plus vous prenez de précautions pour ne pas tomber dans certaines infractions qui peuvent potentiellement vous coûter des points ou la perte du permis lui-même (suspension, annulation ou invalidation) ou encore votre liberté (peine d’emprisonnement).

Il existe plusieurs applications en ligne qui renseignent sur les risques relatifs aux infractions, mais nous vous recommandons le simulateur de Hello Avocat qui est un outil de calcul pratique et fiable qui vous fournit toutes les informations sur les sanctions applicables à chaque catégorie d’infraction.

Est-il indispensable de connaître le solde de points sur son permis ?

Bien que cela paraisse étonnant, il faut retenir que la connaissance du solde de points restants sur votre permis est un critère essentiel pour éviter les amendes.

A titre illustratif, s’il vous reste deux (02) ou trois (03) points sur votre permis, vous savez qu’à la prochaine infraction, vous risquez d’être frappé par l’invalidation de votre document de conduite.

Cette information vous permet de rouler de façon responsable et de prendre des mesures pour régulariser votre situation.

Il est très facile aux usagers de consulter aujourd’hui le solde de points sur leur permis : il suffit de se rendre sur le téléservice Télépoints et de vous connecter avec votre code confidentiel.

Les préfectures et sous-préfectures sont également capables de vous renseigner sur le solde de points sur votre permis de conduire.

Quelles sont les règles pour éviter les sanctions liées aux amendes routières ?

Respect des règles de la circulation routièreSi malgré toutes les dispositions, vous n’arrivez pas à échapper à un avis de contravention, il est possible d’utiliser certaines astuces pour échapper aux sanctions.

Que faire si on vous demande de signer le PV de contravention ?

Si c’est après interpellation par les forces de l’ordre que l’infraction est relevée, celles-ci vous demanderont de signer le PV de contravention. Ne le faites surtout pas, au risque de subir la rigueur de la loi (amende, retrait de points, etc.).

LIRE  Les erreurs courantes en matière de droit routier et comment les éviter

L’idée derrière la signature, c’est de vous faire reconnaître implicitement que vous avez réellement commis l’infraction, ce qui vous enlève le droit d’en faire contestation dans le futur.

Les agents de sécurité peuvent user de plusieurs arguments, dont le plus fréquent est la minoration de l’amende, en vue de vous faire signer le PV, mais ne reconnaissez jamais l’infraction et ne signez aucun document qui le constate.

Doit-on rapidement payer l’amende ?

Dans l’espoir de bénéficier d’une amende minorée, certains conducteurs se précipitent pour régler l’amende très tôt. Mais ils perdent par conséquent leur droit de contestation, parce que le paiement constitue une reconnaissance claire de la commission de l’infraction.

Vous ne pouvez plus revenir plus tard pour contester une amende que vous avez déjà payée et n’espérez pas que le Trésor public vous rembourse la somme payée.

En revanche, il faut faire attention à la consignation qui est une obligation légale de verser un montant donné pour certains types d’infraction avant même d’engager la procédure de contestation.

Dans ce cas, dès que vous obtenez gain de cause, vous pouvez introduire une demande pour que le Trésor public vous rétrocède les sommes perçues au titre de la consignation.

Que faire à la réception du PV ?

Quel que soit le moyen par lequel il vous a été remis (par courrier ou en mains propres), il est important d’examiner attentivement le PV de contravention.

Selon la loi, tout PV doit comporter certaines mentions avant d’être acceptable devant les autorités administratives ou judiciaires.

En cas d’absence de l’une de ces mentions ou en cas d’erreur dans leur transcription, le PV est attaquable et le conducteur ne peut être sanctionné pour l’infraction qu’on lui reproche.

Pour cette raison, ne vous empressez pas de le lire de façon verticale mais prenez le temps de le parcourir avec minutie.

Au nombre des mentions obligatoires qui doivent figurer sur le PV, il faut les informations précises sur la nature de l’infraction (dépassement, excès de vitesse, alcool au volant, etc.), sur les indications temporelles (date de l’infraction, nature, lieu exact), l’identité de l’agent verbalisateur (son nom, numéro matricule, etc.) et les indications du véhicule (numéro d’immatriculation, marque, etc.).

Pour une infraction d’excès de vitesse relevée par un radar, d’autres renseignements obligatoires comme le point kilométrique et les informations sur l’équipement lui-même (position, date de la dernière inspection, etc.) doivent figurer sur le PV de contravention.

Que faire en cas de flash par un radar automatique ou en cas de PV à la volée ?

En cas d’excès de vitesse, de franchissement d’un feu tricolore ou d’infractions de la même catégorie, c’est souvent un dispositif de contrôle (radar mobile ou automatique) qui relève l’infraction.

Dans ce cas, c’est le titulaire du certificat d’immatriculation de la voiture flashée qui reçoit le PV et qui subit la sanction prévue par la loi (paiement de l’amende, retrait de points, etc.).

Si vous avez un doute par rapport à l’infraction, si vous désirez contester ou tout simplement si vous voulez éviter la sanction applicable, il est important de chercher à obtenir la photo prise par le radar.

En réalité, si cette photo ne permet pas de bien vous reconnaître ou d’identifier la voiture, en d’autres termes si elle n’est pas exploitable, vous avez de fortes chances de ne pas payer d’amende et de ne perdre aucun point sur votre permis de conduire.

Quelles sont les règles pour préserver votre permis de conduire ?

Il ne suffit pas seulement d’éviter les sanctions légères comme le paiement d’une amende, tout automobiliste a grand intérêt à protéger son permis contre une éventuelle invalidation ou annulation. Dans cette optique, il existe certaines astuces à connaître.

LIRE  Repasser son permis après une annulation : démarches et conseils

A quel moment faire un stage de récupération de points ?

A quel moment faire un stage de récupération de points Le moyen de contournement principal pour sauver son permis, c’est d’effectuer un stage de récupération de points avant qu’il ne soit trop tard.

Lorsque vous le faites de façon volontaire, vous gagnez quatre (04) points sur votre permis de conduire, ce qui vous protège contre son invalidation pour solde nul.

Le stage de récupération de points se déroule sur deux (02) jours pendant lesquels les conducteurs sont entretenus par des experts et des psychologues sur toutes les questions relatives à la sensibilisation à la sécurité routière.

Pour y participer, il existe trois (03) conditions majeures : ne pas avoir déjà fait un stage au cours de l’année, avoir perdu effectivement des points sur son permis, disposer d’un permis valide sans avoir déjà reçu une lettre 48SI.

Pourquoi ne pas contester tout seul ?

S’il est vrai que la contestation d’une amende n’exige pas le recours à un avocat, il est vivement recommandé de faire appel à un spécialiste avant de vous lancer dans la procédure.

C’est l’un des moyens les plus sûrs de préservation de votre permis de conduire.

En raison de son expérience, de sa maîtrise des rouages administratifs et judiciaires, de son carnet d’adresses, etc. l’avocat en droit routier est capable de vous aider à mieux contester vos droits.

Il va œuvrer pour vous éviter le paiement de l’amende.

Il saura vous également vous donner les conseils adéquats pour respecter les délais de contestation et fournir les pièces nécessaires pour votre réclamation.

Pour choisir l’avocat qu’il vous faut, il faut faire attention aux critères de sélection. Les critères comme la proximité de l’avocat, son titre, son expérience, etc. ne suffisent pas à eux seuls pour garantir le succès de votre contestation.

L’application Hello Avocat : une alternative pour défendre vos droits en matière routière

La solution Hello AvocatAu moment du choix de l’avocat idéal, la plupart des automobilistes se posent la question de savoir quel cabinet contacter pour maximiser leur chance d’obtenir gain de cause.

Avec la solution Hello Avocat, vous n’avez plus de soucis à vous faire. Simple, pratique et facile à utiliser l’application est disponible sur Google Play Store (pour les utilisateurs d’Android) et sur App Store (pour les utilisateurs d’iPhone).

Pour contester avec l’application, l’utilisateur se sert de son téléphone pour photographier tous les documents importants pour la contestation.

Ensuite, il devra les transmettre via l’application pour qu’un avocat de Hello Avocat s’occupe de son dossier. Il sera accompagné de bout en bout jusqu’à obtenir l’annulation de l’amende, la sauvegarde de son permis ou une modération de la sanction.

Restez informés de l'actualité en droit routier, ne restez plus dupés par des procédures irrégulières.
Et recevez notre contenu dans votre boîte e-mail

S'INSCRIRE 
Vos informations ne seront jamais partagées
Notez ce post
Articles qui pourraient vous intéresser
Avocat expert en permis de conduire qui, quand, comment le choisir
Avocat expert en permis de conduire qui, quand, comment le choisir

Présentation des différentes conditions et modalités pour le choix d'un avocat expert en permis de conduire

Tout savoir sur le Stage de récupération de points en ligne

Si vous commettez une infraction au Code de la route, vous pouvez perdre des points sur votre permis. L’invalidation du En savoir plus

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire

Scannez l'image pour télécharger l'application Hello Avocat

ou cliquez ici
close-link
Restez informés de l'actualité en droit routier, ne restez plus dupés par des procédures irrégulières.
Et recevez notre contenu dans votre boîte e-mail

S'INSCRIRE 
Vos informations ne seront jamais partagées
close-link
Ouvrir le chat
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋🏻 ,

Comment pouvons-nous vous aider ?